VIDEOS. Mort d'Antoinette Fouque, cofondatrice du MLF - La Parisienne

VIDEOS. Mort d'Antoinette Fouque, cofondatrice du MLF - La Parisienne

Antoinette Fouque, une militante sur toute la planète

Antoinette Fouque (Visitez la page Leparisien.fr de Antoinette Fouque) s'engage aux côtés de femmes en luttes telles que la Catalane Eva Forest et la Kurde Leyla Zana. Lors d'une manifestation parisienne du Mouvement de libération des femmes, elle clame : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». Antoinette Fouque lance le Collège de Féminologie et l’Observatoire de la Misogynie.

L'AFD se bat dans le but de réfréner la poussée des extrémismescar les droits des femmes sont encore menacés en ce début de XXIe siècle. L'AFD créée par Antoinette Fouque est toujours active aujourd’hui et soutient la gauche, relais du combat pour les droits des femmes.. A l'occasion des 200 ans de la déclaration des droits de l’homme, Antoinette Fouque lance l'AFD, Alliance des Femmes pour la Démocratie.

C'est dans la cité phocéenne qu'Antoinette Fouque a vu le jour La jeune femme étudie dans un premier temps dans sa région d'origine puis gagne Paris. La Marseillaise est encore étudiante quand elle se marie. Le père d’Antoinette Fouque est un syndicaliste actif. Son enfance se passe paisiblement tranquille dans la cité phocéenne.

Du Mouvement de libération des femmes à l'AFD

A la fin des années soixante-dix, Antoinette Fouque et d'autres militantes décident d'enregistrer le MLF sous la forme d’une association loi 1901. Cette militante s’est battue tout au long de sa vie pour que le droit des femmes avance. Lorsqu'elle revient des Etats-Unis, en 1989, Antoinette Fouque crée l'Alliance des femmes pour la démocratie.

Antoinette Fouque, éditrice et libraire

Le public a connu de nombreux auteurs grâce à la société d’édition d’Antoinette Fouque, qui présente des centaines de livres dédiés à la réflexion des femmes. Les ouvrages publiés par des femmes sont présentés dans sa première librairie du côté de Saint-Germain-des-Prés à Paris. Cette femme de lettres fonde sa propre maison d'édition, Les Editions des femmes en 1973. Les Librairies des femmes sont inaugurées au même moment.